in , ,

Cameroun : Eto’o, désormais persona non grata ?

Les multiples interventions de l’icône du football camerounais dans les vestiaires sembler fatiguer les camerounais.


L’élimination prématurée des Lions Indomptables en huitièmes de finale par le Nigéria (0-2) de la Coupe d’Afrique des Nations en Côte d’Ivoire, délie les langues au sein de l’opinion camerounaise et surtout dans la presse du Cameroun. Celles-ci sont intraitables dans les critiques à l’endroit de Samuel Eto’o, président de la Fédération Camerounaise de Football.
Les multiples interventions de l’icône du football camerounais dans les vestiaires sembler fatiguer les camerounais. Selon nos informations, Samuel Eto’o aurait été dans les vestiaires à la mi-temps de la rencontre Cameroun – Sénégal comptant pour la deuxième (2è) journée de la poule C. Cette descente dans les vestiaires du président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) a été musclée, selon Jean Bruno Tagne. « C’est vrai, c’est Samuel Eto’o qui a dirigé la dernière séance vidéo, menaçant de les faire sortir au bout de cinq minutes s’ils ne faisaient pas exactement ce qu’il a expliqué, devant des joueurs interloqués. » a relaté le journaliste camerounais sur RMC Sport.
« Pour se maintenir en forme et s’amuser avec ces jeunes frères, on peut comprendre qu’il (Eto’o, ndlr) aille sur le terrain, godasse et short en train de jouer avec les joueurs, mais y descendre à tout bout de champs, ce n’est pas le rôle d’un président de fédération » a fait savoir un supporter. L’homme de média souligne, pour sa part qu’il y a une présence un peu étouffante d’Eto’o dans cette équipe, qui n’a pas permis au sélectionneur Rigobert Song et à son adjoint Sébastien Minier de bien faire leur travail.
En effet, depuis son élection en décembre 2021 à la tête de la Fecafoot, l’ancien attaquant de Barcelone a pesé de tout son poids pour enrôler en faveur du Cameroun des joueurs binationaux. Aussi a-t-il revu à la hausse les primes et, redynamise le football camerounais en général et féminin en particulier. Ce qui ne semble pas laisser les mains libres aux acteurs dans la tanière des Lions Indomptables et agacerait la presse camerounaise. « Il a cette personnalité écrasante sur les autres. Le pauvre Rigobert Song n’osera jamais s’en plaindre, très peu de joueurs osent lui tenir tête » est revenu ajouter Jean Bruno Tagne poursuivant que seul André Onana, gardien de but à Manchester United, qui jusqu’à présent a osé. « Et vous avez vu tout la misère qu’il a eu pendant cette compétition (..). Samuel Eto’o fait absolument ce qu’il veut. Même le gouvernement a démissionné » a-t-il conclu.
Le meilleur buteur de la CAN avec dix-huit réalisations, aujourd’hui président de la Fécafoot serait-il devenu un président indésirable ?

Comments

Laisser un commentaire

GIPHY App Key not set. Please check settings

CAN 2024 : Le Nigérian Victor Osimhen, soumis à un contrôle antidopage